Descargar | Ingame Items (1) | Toon allen
Rechercher sur TLD Google
Favoris   Démarrage   Envoyer   Imprimer   Moteur TLD   RSS


Accueil > Actualités > Précisions sur le port USB-C VirtualLink des cartes graphiques GeForce RTX 2080

Précisions sur le port USB-C VirtualLink des cartes graphiques GeForce RTX 2080

Voilà maintenant 24 heures que la nouvelle carte graphique NVIDIA GeForce RTX 2080 est disponible dans le commerce. Outre les fonctionnalités Ray Tracing (RTX) et Deep Learning Super-Sampling (DLSS), l'une des particularités assez originale des produits de la gamme GeForce RTX 20 Series (Turing) est de posséder un port USB qui se situe sur l'équerre de fixation juste à côté des sorties vidéo HDMI et DisplayPort.

Pour être exact, toutes les cartes GeForce RTX 2070/2080/2080 Ti n'en seront malheureusement pas équipées car ce port USB est réservé aux produits Founders Edition vendus par NVIDIA ainsi qu'aux cartes Add-In Card (AIC) les plus haut de gamme des constructeurs tiers à leur entière discrétion, l'ajout de ce port n'étant pas exigé par NVIDIA dans les spécifications de référence. Il faudra donc bien vérifier les caractéristiques techniques de chaque carte si la réalité virtuelle est un argument d'achat pour vous.

La présence de ce port USB découle directement de l'introduction cet été de la nouvelle norme VirtualLink par le groupement de marques VirtualLink Consortium qui regroupe AMD, Microsoft, NVIDIA, Oculus ainsi que Valve (et donc probablement HTC ?). Ce port USB VirtualLink vise à standardiser la connexion entre un PC et un casque de réalité virtuelle pour qu'un unique câble et connecteur suffise désormais à faire transiter toutes les données (image, mouvements, éventuellement le son à terme...) mais aussi à assurer l'alimentation électrique du casque.

C'est bien évidemment le connecteur à la mode USB Type-C (ou USB-C) qui a été retenu pour remplir la mission du projet VirtualLink ainsi que les protocoles USB 3.1 Gen 2 et DisplayPort 1.4 HBR3 pour assurer le transport des différents types de données. Mais hormis cela, nous n'en savions pas beaucoup plus jusqu'à présent sur ce port VirtualLink et sur les usages que l'on peut véritablement en faire. NVIDIA vient toutefois de donner des précisions sur le port USB-C qui équipe les cartes GeForce RTX.

Un composant logiciel supplémentaire pour piloter ce port USB-C

Pour commencer, comme nous l'avons vu hier avec la sortie des drivers GeForce 411.63, le fonctionnement de ce port USB nécessite l'installation d'un pilote spécifique qui est inclus dans le pack GeForce R410 et installé automatiquement pour les cartes compatibles. Ce pilote NVIDIA USB Type-C permet la bonne détection du contrôleur d'entrées/sorties Port Policy Controller (PPC) présent sur la carte graphique qui se charge de répartir les données où il faut c'est à dire vers le système (CPU et chipset) dans le sens entrant ou au contraire du GPU vers le casque de VR dans le sens sortant.

L'interface Thunderbolt n'est pas supportée

On apprend par ailleurs que ce connecteur USB-C n'est pas certifié comme interface Thunderbolt 3 et qu'il n'est donc pas possible d'y brancher des périphériques de ce type puisqu'il s'agit d'une technologie propriétaire d'Intel réservée à ses propres contrôleurs Alpine Ridge et Titan Ridge. La norme VirtualLink se contente de faire passer dans le même câble des signaux indépendants USB 3.1 (canal de données) et DisplayPort (canal vidéo) qui n'utilisent pas le protocole PCIe 3.0.

Le port USB-C peut faire office de sortie vidéo supplémentaire

Pour autant, ce port USB-C présent sur les cartes graphiques Turing n'est pas limité à VirtualLink et au domaine de la réalité virtuelle car il est tout à fait possible d'y brancher un moniteur équipé nativement d'un port USB-C répondant à la norme VESA DisplayPort over USB-C. Un écran seulement doté d'une entrée vidéo standard HDMI ou DisplayPort peut également être branché sur ce port USB-C à condition d'utiliser un câble adaptateur adéquat comme ceux de la marque Accell qui ont été testés avec succès de manière basique par NVIDIA même si leur certification totale pour cet usage et celle d'autres adaptateurs n'interviendra pas avant le début d'année 2019 : Accell USB-C to DisplayPort Cable et Accell USB-C to HDMI 2.0 Adapter. On peut toutefois se demander quel est l'intérêt de brancher un écran HDMI sur ce port USB-C avec un adaptateur alors que les GeForce RTX sont dotées d'une sortie HDMI. A part bénéficier d'une cinquième sortie vidéo (1 HDMI, 3 DisplayPort, 1 USB-C) et donc d'un moniteur supplémentaire on ne voit pas.

N'importe quel périphérique USB-C y est raccordable mais...

Mais ce n'est pas tout ! Il est en réalité possible de brancher sur le port USB-C des cartes graphiques Turing n'importe quel périphérique disposant d'une connectique USB-C (hors Thunderbolt comme nous l'avons vu). Cela comprend par exemple un clavier, une souris, une imprimante et même un support de stockage comme une clé USB ou un disque dur/SSD externe. A défaut de profiter de la réalité virtuelle, certains verront peut-être dans ce port USB Type-C des cartes graphiques RTX la possibilité de faire évoluer leur machine si la carte mère ne dispose pas d'un port USB-C natif ou du moins de profiter d'un port USB 3.1 Gen 2 (10 Gbit/s) en plus ! NVIDIA précise cependant que pour conserver des performances graphiques optimales, il est déconseillé de l'utiliser de cette manière. On imagine en effet que cette sollicitation supplémentaire entraîne une plus forte charge de travail pour la carte graphique et donc une consommation électrique et une température supérieures. Seul un usage du port USB-C avec un casque de réalité virtuelle ou avec un moniteur est donc conseillé.

De la même manière, NVIDIA déconseille d'utiliser ce port USB avec une station d'accueil car beaucoup de "docking stations" sont basées sur l'interface Thunderbolt et ne fonctionneront donc pas de cette manière. Dans le cas d'une station d'accueil utilisant un autre protocole, c'est théoriquement possible. Le problème est le même pour les boîtiers de cartes graphiques externes (eGPU) comme les Core V2 et Core X de Razer puisqu'ils utilisent l'interface Thunderbolt 3. Cela n'aurait de toute façon pas de sens de brancher une carte graphique externe sur une carte graphique interne telle qu'une GeForce RTX 2080 et donc d'évincer cette dernière d'autant plus que le boîtier d'une machine desktop peut l'accueillir directement à priori...

Une puissance limitée à 27 W

Pour finir avec les restrictions, il n'est pas possible pour les développeurs de faire du débogage avec ce port USB et surtout la puissance électrique qu'il peut délivrer pour alimenter le périphérique est limitée à seulement 27 W alors que la norme USB 3.1 autorise une puissance maximale de 100 W. NVIDIA a volontairement bridé la puissance pour contenir le plus possible l'énergie requise et l'énergie dégagée par ses solutions graphiques Turing qui est déjà extrêmement importante (250 Watts de TDP pour la GeForce RTX 2080 Ti par exemple) et ainsi éviter de drôles de surprises aux utilisateurs s'ils branchaient sur ce port des périphériques très consommateurs. La puissance de 27 W devrait en tout cas largement suffire pour les casques de réalité virtuelle puisqu'un Oculus Rift actuel ne peut consommer au maximum que 10 W et en consommerait plutôt 2 ou 3 dans les faits. Les moniteurs USB-C disposant, eux, de leur propre alimentation.

L'arrivée de la technologie VirtualLink et d'un unique câble USB pour raccorder le casque de réalité virtuelle à l'ordinateur est sans doute une très bonne chose pour tenter de démocratiser un peu ce genre de produits qui ont quand même encore du mal à séduire le grand public. Aucun casque utilisant cette connectique USB-C VirtualLink n'a été annoncé pour le moment mais il semble évident que tous les prochains casques de VR des différents constructeurs en seront équipés. Les casques actuels ne devraient malheureusement pas en profiter (par exemple avec un adaptateur ?).

Actualité publiée par Julien Sambourg le vendredi 21 septembre 2018 à 15:17
Commenter cette actualité
Marques associées : AMD ATI HTC Microsoft NVIDIA Oculus VR Valve
Catégories associées : Carte graphique Ecran Casque de réalité virtuelle
Flux RSS des actualités TousLesDrivers.com



Actualités relatives
Annonces

Fichiers relatifs
Annonces

Dossiers relatifs
AMD Fusion for Gaming
AMD propose un nouvel outil logiciel pour optimiser les performances des configurations composées d'un processeur de la marque et d'une carte graphique ATI Radeon. Il s'agit de la première pierre au projet Fusion qui est si cher à AMD. Nous allons voir dans ce dossier dans quelle mesure cet utilitaire permet d'améliorer ou non les performances du système.

Drivers Microsoft LifeCam 2.0
Microsoft propose une évolution de ses pilotes LifeCam pour les webcams du même nom. Attardons-nous quelques instants sur les améliorations apportées par cette version 2.0.